Accéder au contenu principal

Mes bonheurs du mois de septembre დ

Le mOnde du TRAVAIL

Apparement, l’âge adulte est marqué par l’entrée dans le monde du travail. Faut pas se mentir, c’est le début des désillusions, des compromis avec soi même, entre ce que nous sommes censés faire en tant qu’employés, auto-entrepreneurs ou autres et ce que nous aimerions réaliser en tant qu’individus. Alors parfois on lâche prise, on jette par dessus bord nos beaux principes et on se laisse porter par le courant pour ne pas couler, pour survivre. Je t’avoue que je commençais sérieusement à essayer de me convaincre d’avancer les yeux fermés moi aussi, par peur de ne pas réussir à trouver ma place au sein de la société. Et puis il y a quelques semaines déjà, très peu de temps après avoir démissionné, j’ai trouvé un emploi correspondant à mes valeurs. Le type de poste qui me permet de recentrer l’humain au cœur de mon action, et non de répondre simplement à une logique gestionnaire.

Bénie soi mon EX

J’ai pris conscience des inégalités hommes femmes grâce à Simone De Beauvoir et son ouvrage intitulé : « le deuxième sexe » (grosse claque – au passage je t’invite vivement à te procurer le tome 1 et le tome 2). Enfin… d’abord grâce à mon ex compagnon qui grâce (on est dans la gratitude ou on l’est pas faut choisir son camp hein !) à son comportement sexiste a réveillé en moi, un vent de contestation. Et puis, de ce spécimen masculin qui a partagé un bout de ma vie à Simone de Beauvoir, en passant par Mona Chollet (et son ouvrage intitulé : »beauté fatale ») et Causette (un magazine féminin engagé et enragé), est née l’envie irrépressible de transmettre tous ces concepts et toutes ces idéologies qualifiées de féministes, à mon petit frère de 15 ans. D’ailleurs, ce mois-ci je ne l’ai jamais entendu dire autant de fois le mot sexiste, pour dénoncer diverses situations dont il a été témoin. Il prend conscience lentement mais surement…

Rien n’arrive par hasard dit on. Et je dirais même qu’il faut savoir tirer le meilleur du pire, alors merci au Jules de l’époque qui a permis cette belle évolution, sur la question des inégalités hommes femmes.

Ps : Si les auteures dont j’ai évoqué le nom t’ont interpellé, tu peux avoir accès à leurs ouvrages en cliquant ci-dessous. ; )

L’hUMAIN

J’en mourrai d’envie, oui littéralement et je l’ai fais. Le 6 et le 7 septembre 2018 j’ai assisté au premier congrès des Ages et du Vieillissement. Quoi et alors ! C’est un truc de ouf pour moi ! Ce type d’événements tu n’y a jamais accès car soit tu es au boulot, soit tu es en cours bref, tu as toujours autre chose à foutre que d’aller à un congrès, même si ça te démange autant qu’une infection urinaire (d’y aller). Certains attendent la fashion week, moi mon truc ce sont les congrès, les colloques, toutes ces choses qui permettent de faire évoluer ma pensée et mes actions vers le bien-etre collectif. Bon ok je te l’accorde, des fois j’ai eu l’impression que l’on était en pleine branlette intellectuelle. Je me revoyais en plein cours d’emphi durant lesquels certains de mes profs lisaient leurs polycopiés et en tentant de garder les yeux ouverts en évitant toutes questions.

Et puis le 28 septembre, c’est à une pièce de théâtre que j’ai eu le plaisir d’assister. La thématique principale était la maladie d’Alzheimer. Une très jolie pièce écrite par Colette ROUMANOFF la mère d’Anne ROUMANOFF, dont le mari était atteint de cette maladie.

DIVERSité

Durant deux ou trois matins d’affilés sur le chemin en allant au boulot, je me suis réjouie à la simple vue d’une affiche représentant une marque de fringue, montrant un couple mixte (merci Uniqlo). Oui parce que nous avons parcouru un bout de chemin avant d’en arriver là, et il nous en reste encore beaucoup à réaliser mais en attendant… laisse moi kiffer le truc en paix okay !  ; ) 

POURQUOI

ATTENTION ! Seul un propriétaire de nos ravissantes petites boules de poils, peut comprendre la gravité du sujet #SORRYNOTSORRY

Mon frère a eux des problèmes respiratoires qui l’ont conduit à l’hôpital. VERDICT : Rien de grave, il est juste allergique à mon adorable chat Léopold point

J’ai pensé à faire un échange de petit frère mais ma mère est pas trop pour. J’attends sa prochaine connerie (au frère) pour réitérer la demande subrepticement tu vois le délire. J’ai bon espoir que ma mère finisse par plier. Affaire à suivre donc…

Parce que le BONHEUR est PARTOUT

Il se cache dans un lever de soleil, un sourire, une attention particulière, dans la nature …

P1030040

Un bout de MOI sur la toile

Ce blog continue de grandir et j’ai pleins de beaux projets à concrétiser.

Et parce que nous les blogueuses ne perdons jamais le fils, je t’invite à :

cliquer sur j’aime

t’abonner

partager

commenter

A ce propos, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la rédaction de mes articles, notamment dans le cadre des témoignes. J’ai été ravie de partager une partie de votre histoire de vie sur le plan professionnel. C’est une expérience qui j’espère continuera encore longtemps car je la trouve tellement enrichissante. Bon j’arrete la avec les superlatifs ! Sache que si tu souhaites contribuer à mes bonheurs du mois d’octobre, n’hésite pas à me solliciter pour que l’on puisse écrire un article ensemble. ; ) 

Pour ce faire, tu peux me contacter à l’adresse mail suivante : contact.exhalez@gmail.com

Avec tout mon amour,
Cassandra

2 commentaires sur « Mes bonheurs du mois de septembre დ » Laisser un commentaire

  1. Quel beau mois de septembre ! ✨
    J’ai fait comme toi sur mon bulletin journal, j’ai listé tout ce que j’avais aimé en septembre et honnêtement, je manquais presque de place 😂

    Merci pour cet article dans la bienveillance, et bravo d’inculquer les notions du sexisme à ton petit frère. Les jeunes femmes de demain te diront merci !

    À bientôt
    Little No
    http://touchesdenvie.wordpress.com

    • Oui, j’ai essayé de sélectionner « l’essentiel » pour communiquer des infos utiles, qui permettent aux personnes qui me lisent d’apprendre un peu plus à me connaitre, sinon l’article aurait été beaucoup plus long. : )

      Oh ! J’ai essayé le bullet journal, j’ai tenu 2semaines … Honte à moi !
      Mais après tout à chacun son format, et me concernant j’ai beaucoup aimé rédiger ce billet et j’ai hate de pondre le prochain.

      J’espère qu’il aura toutes les billes pour créer des relations saines, et s’éloigner de celles qui sont toxiques.

      Au plaisir ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :